PLan du site [HISTOIRE DE L'ECRITURE] Histoire de l'écriture, histoire de l'art   Brigitte Tschamper créations internet, infographisme
  [HISTOIRE DE L'ART]
HISTOIRE DE L'ECRITURE: de l'écriture cunéiforme à la PAO
HISTOIRE DE L'ART PICTURAL: des peintures rupestres au Pop'art
  L'art préhistorique ou pariétal L'art égyptien L'art mésopostamien L'art crétois
  L'art Grec L'art à Rome L'époque paléochrétienne    
 
Le moyen-âge
La Renaissance L'art baroque Le rococo
  Le néoclassique Le Romantisme Le mouvement Réaliste    
  Les Impressionnistes LES ….ISMES! L'art contemporain    
DES ANNÉES 1990 à nos jours            
[Créations] [Infographies]   [Contact] [Bibliographie][Liens]      

 
[le Haut Moyen-Âge]
[Le Bas Moyen-Âge]
  L'art roman
  L'art gothique

 

 

Le Moyen-Age concerne l'Europe Occidentale et se situe chronologiquement entre la chute de Rome et celle de Constantinople. Il dure dix siècles: du cinquième au quinzième siècle.
Il s'étend de 476, date de la chute de l’Empire romain d’Occident jusqu'au XVe siècle:
l’année 1492, marquée par la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb et par la fin de la Reconquista espagnole, est généralement préférée à 1453, date de la prise de Constantinople par les Ottomans pour situer la fin du Moyen Âge.

Le Haut moyen âge ( du Ve au Xe siècle)
   
Au Ve siècle les Francs , qui sont à l'origine de la dynastie mérovingienne (486-751), étendent leur territoire. Les Wisigoths s'installent en Aquitaine, les Burgondes dans la vallée du Rhone et les Ostrogoths en Italie.
Clovis se convertit au christianisme vers 500.
Tandis que les monastères irlandais portaient à leur plus haut niveau la peinture des livres sacrés, l’Italie du Nord, dans la tradition des scribes romains, pratiquait au 6e siècle l’ornementation des lettrines.
La fondation du monastère de Bobbio en 612, peuplé de moines irlandais, allait permettre la rencontre fructueuse de ces deux courants artistiques et l’épanouissement d’un style continental. Il s’agit de livres enluminés à l’aide de couleurs chaudes et qui offrent maints caractères communs.

Saint Mathieu vers 800
Evangéliaire probablement peint à Aix-la-Chapelle

Un autre aspect de ces manuscrits, est l’enluminure des lettrines marquant le début des chapitres ou des paragraphes qui, parfois, peut occuper la page entière.
Sans jamais atteindre la perfection et le raffinement de leurs homologues insulaires, les manuscrits peints issus des monastères mérovingiens du nord de la France témoignent néanmoins d’un art accompli.
Ce sont tout d’abord des [pages de frontispice]: celles-ci, dites «pages en tapis» en raison de la richesse et de l’organisation de l’ornementation, comportent un cadre rectangulaire ou de type architectural à l’intérieur duquel est souvent inscrite une grande croix, accostée d’oiseaux ou de fauves; les bandeaux délimités par les encadrements ou les branches de la croix sont décorés de frises d’animaux fantastiques, aussi bien que d’élégants motifs géométriques ou végétaux.

Un autre aspect de ces manuscrits, est l’[enluminure] des lettrines marquant le début des chapitres ou des paragraphes qui, parfois, peut occuper la page entière.
Sans jamais atteindre la perfection et le raffinement de leurs homologues insulaires, les manuscrits peints issus des monastères mérovingiens du nord de la France témoignent néanmoins d’un art accompli.
Le Bas moyen âge ( du Xe au XVe siècle)


[l'art roman]
   

La [tapisserie de Bayeux]
aussi connue sous le nom de
[tapisserie de la reine Mathilde],
semble avoir été commandée par Odon de Bayeux,
demi-frère de Guillaume le Conquérant.
Elle décrit les faits relatifs à la conquête de l'Angleterre en 1066
.

Production artistique de l'Occident s'étendant depuis la fin du Xe siècle jusqu'à la seconde moitié du XIIe siècle,
l 'art roman s'est développé principalement en Occident après la dissolution de l'Empire carolingien. L'art roman est un assemblage d'idées nouvelles, toujours sur un même thème: la société de l'époque étant profondément religieuse, il est certain que la religion va transparaître à travers l'art. On sent toutefois une influence directe de l'art carolingien, qui a précédé la période romane, que ce soit par l'édification des bâtiments ou par l'ornementation des manuscrits.
Du côté de la peinture ornementale, cette forme d'art est tellement importante qu'on ouvre des écoles pour former les peintres. L'art roman s'est propagé à toute l'Europe en quelques décennies et se base généralement sur les courants précédents mais en étant toutefois dominé par les croyances religieuses de l'époque...




[l'art gothique]
 
L'art gothique succède à l'art roman et finit, pour les réalisations majeures, dans les premières décennies du XVIe siècle.
L'art gothique apparaît dans le nord de l' Europe, à la fin du XIIème siècle, au moment où, grâce au commerce, les villages se transforment en bourgs, et il se développe jusqu'au XVème siècle.
Cette situation provoque des changements dans les organisations sociale, économique, politique et religieuse. La bourgeoisie, l'ensemble des habitants des villes, exerce une grande influence sur le développement d'une société différente et adopte un style nouveau : le gothique.
Les artisans, rassemblés en corporations, rivalisent pour construire les cathédrales.
Malgré un symbolisme encore notoire, le gothique est un art beaucoup plus naturel et anecdotique que le roman

La peinture gothique existe sous forme de miniatures et de retables, tableaux religieux sur bois de plusieurs pièces, qui viennent pallier l'absence de fresques sur les pierres nues des cathédrales. La Vierge et le Christ jouent un rôle important dans ces retables.
Dans les livres, c'est la vie des nobles qui est présente (chasse, vie courtoise, banquets...).
La couleur, la lumière et la perspective sont caractéristiques. Les visages sont délicats, les corps allongés, les extrémités petites, les doigts longs et fins.
Les femmes sont représentées avec une taille haute et fine, mais un ventre rond. En effet, il est à la mode de porter un coussin sur l'abdomen.



  Vierge d'Ognissanti
Giotto di Bondone
[Giotto]

Pour la peinture, le grand renouveau vient de l'Italie et des recherches menées par des artistes comme Cavallini (Mosaïque de Sainte-Marie du Transtévère à Rome, v. 1280-1290), Cimabue et surtout Giotto, conférant à ses figures une véritable densité psychologique et les insérant dans un espace construit, traité en perspective (Saint François recevant les stigmates, provenant de Pise, v. 1300, musée du Louvre), ainsi que Duccio di Buoninsegna (Retable pour l'autel majeur de la cathédrale de Sienne, 1308-1311)